La timide avancée vers « la ville des données »

La Gazette des communes du 21/09/18




La donnée marque progressivement de son empreinte les politiques publiques locales. Encore faut-il que les collectivités la récupèrent et l?exploitent, ce qui n?est pas simple, comme l?ont confirmé les participants à un débat organisé à Nantes, le 20 septembre. Au c?ur des enjeux : les relations avec le privé et des obstacles organisationnels.

Dix jours non-stop autour des cultures numériques, 70 lieux, 110 évènements? la Nantes Digital Week a réservé une petite partie de son programme 2018, à « la ville des données ». Ce 20 septembre, une centaine de personnes avait répondu à l?invitation de l?Agence d?urbanisme de la région nantaise (AURAN), pour assister à un débat sur la place du numérique dans l?action publique locale et sur la gestion de la donnée, qu?elle soit du publique ou du privé.

« Nous lisons tous tellement d?articles sur la ville intelligente que nous avons l?impression que nos politiques publiques sont toutes pilotées par la donnée », lance en préambule, Jacques Priol, fondateur de Civiteo, un cabinet de conseil. « La réalité est autre ». Il a fait les comptes : « entre 25 et 30 territoires ...



Posté le 25/09/18 par Eric Fourcaud
Numérique & Territoires France - fiche lue 80 fois