«E-Autonomie»: le secteur Médico-social et les Entreprises main dans la main

ARIEGENEWS Le 7 Octobre 2011




Il y avait le e-tourisme ou le e-commerce. Voici venu le temps de la «e-autonomie» en Ariège, soit de permettre aux personnes âgées (entre autres) d?être autonomes le plus longtemps possible, grâce aux nouvelles technologies. Et le champ d?application est vaste... Des biocapteurs pour éviter les fugues, des chemins lumineux aux sols pour prévenir les chutes la nuit, ou encore des caméras cryptées pour une surveillance 24 h sur 24. Derrière chacune de ces innovations, il y a des entreprises et des ingénieurs qui travaillent en collaboration avec le secteur médico-social pour mieux cerner les besoins. Et le département de l?Ariège est un territoire pionnier en la matière. Ce vendredi, le deuxième comité de pilotage dédié à ce sujet a eu lieu au CHIVA (centre hospitalier du Val d?Ariège), sous la houlette d?Ariège Expansion (l?agence de développement économique de l?Ariège).

Le but est d?accompagner une nouvelle filière en pleine gestation: celle des «technologies d?information et de communication pour l?autonomie ou le maintien à domicile des personnes âgées ou en situation de handicap»

Même si la démarche est naissante, plusieurs projets sont déjà sur les rails.
En première ligne, il y a «Sacha» qui est en fait un patch de géolocalisation pour les personnes âgées, atteinte par exemple de la maladie d?Alzheimer.
Une innovation qui intéresse énormément les professionnels de santé, mais qui a un coût: 3,8M* sur 3 ans.
«Sacha» a déjà obtenu les financements dans le cadre du Fonds Unique Interministériel (FUI), et des Région Midi-Pyrénées et Aquitaine.
Autre projet: un plateau de téléassistance, avec surveillance de nuit.
Une entreprise ariégeoise d?aide et de service à la personne («Bouillote et Chaudron») pourrait bientôt utiliser un système d?alertes par reconnaissance des mouvements, via une caméra cryptée.
De quoi pouvoir assister les personnes 24h sur 24h (la caméra peut détecter les mouvements suspects qui pourraient indiquer une chute, un malaise, etc.).

Enfin, dans la future maison de retraite de Belissen (Foix), un plateau technique de 60m* va être aménagé pour accueillir des entreprises spécialisées dans les gérontotechnologies sur place.







Posté le 13/10/11 par Annie Fachetti
Activité de l'Agence Ariège - fiche lue 42137 fois